Veuve Girouard

De BiblioCuriosa.
Version du 17 mars 2014 à 15:49 par Thanalie (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Chez la veuve Girouard, parfois également décrite sous l'appellation Chez feue la veuve Girouard, est une mention d'éditeur fantaisiste parfois utilisée dans la publication de divers ouvrages érotiques.

La veuve Girouard a vraiment existé: veuve de l'éditeur Jacques Girouard, guillotiné le 9 janv. 1794 pour avoir imprimé la Gazette de Paris, périodique royaliste, elle a continué ses activités d'édition jusqu'en 1797. Mais, en 1798, Restif de la Bretonne utilise son nom et une fausse adresse pour la publication de son Anti-Justine. D'autres éditeurs de publications érotiques feront de même, jusqu'au 20e siècle.


Dans notre catalogue / In our catalogue

Anonyme, Rioust, Caroline et Saint-Hilaire, Au Palais-Royal [Bruxelles], Chez la veuve Girouard, très connue [ Kistemaeckers ], An 8 [1817], [1880].