Rowlandson, Thomas

De BiblioCuriosa.

Thomas Rowlandson est né en juillet 1756 à Londres, décédé le 22 avril 1827 à Londres. Artiste britannique. "Peintre d'histoire, portraits, aquarelliste, dessinateur, caricaturiste, graveur. Il était le fils d'un commerçant très aisé. Il vint à Paris à l'âge de seize ans, invité par sa tante par alliance, une demoiselle Chattelier, qui avait épousé son oncle. Rowlandson avait déjà étudié aux Écoles de la Royal Academy, à Londres. À Paris, il entra à l'École de l'Académie Royale en septembre 1772, protégé par Pigalle, et y fut élève jusqu'au 11 mars 1775. La même années, il exposait à la Royal Academy, où il était venu reprendre sa place d'élève, une Dalida visitant Samson dans la prison de Gaza. De son séjour à Paris il gardera toujours le goût des compositions au style rapide, bien rythmé, proche du rococo franàais. En 1777, il s'établit comme peintre de portraits dans Wardow Street, et de 1778 à 1781, il exposa des ouvrages de ce genre à la Royal Academy". "Vers 1872, il avait à peu près complètement renoncé à toute expression artistique sérieuse. D'ailleurs, il avait trouvé, dans la vente de ses caricatures, un moyen rapide de se procurer de l'argent. Les marchands d'estampes les lui réclamaient. Dans ce genre, Rowlandson se montre vraiment grand artiste. Sa vision a autant d'acuité que celle de Hogarth. Son humour n'est pas inférieur et c'est un autre dessinateur que le très intéressant, mais très imparfait, auteur du Mariage à la mode. Ses solides études s'affirment dans ses moindres croquis." "Rowlandson dessinait généralement à la plume avec une encre formée d'un mélange de vermillon et d'encre de Chine, obtenant les ombres par un lavis largement traité. Dans la suite, Rowlandson reproduisit nombre de ses compositions en simili-aquarelle. Il dessinait au trait sur le cuivre les formes du sujet, et les estampes ainsi obtenues coloriées légèrement donnaient l'aspect d'aquarelles."

Source : Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.

Dans notre catalogue / In our catalogue

Rowlandson