Extrait des Tortionnaires du Labrador

De BiblioCuriosa.

Extrait de / Excerpt from : Les Tortionnaires du Labrador.


Houg s'était approché d'elle et tandis qu'elle implorait, la main du chef caressait les formes féminines offertes à sa convoitise et ses yeux brillaient lubriquement. Cette femme, vaincue moralement, quelle résistance pourrait-elle offrir à ses désirs de mâle, après qu'elle aurait subi une dure flagellation. Aucune évidemment ! pensa Houg et s'écartant de quelques pas, il se mit à frapper. Dès le premier coup Gerda cria. Lentement le Skrelling frappait et s'ingéniait dans son adresse à frapper au moins quatre ou cinq coups toujours au même endroit.

La femme, mêlant les cris de douleur aux supplications, s'agitait avec désespoir dans ses liens, tendant ses nerfs et ses muscles terriblement après chaque coup. Elle avait, sous l'atteinte du fouet, comme une contraction de tout son être, sa taille se cambrait, un cri rauque lui échappait et de longs frissons couraient sur sa chair pâle, barrée seulement sur les fesses de traits rouges, tournant bientôt au brun violacé. Puis, quand la commotion était passée et que tout le corps semblait se détendre, Houg à nouveau frappait. Mais brusquement il se mît à frapper plus vite, n'attendant plus que la détente se produisit.

Et du coup il augmenta le supplice !

Inconsciemment il cinglait pour le plaisir de voir ce corps superbe se tordre et d'entendre les cris de sa victime se changer en hurlements que coupaient des sanglots douloureux et des appels stridents.

Tant qu'il n'avait frappé que lentement, la seconde de détente avait apporté à la victime un léger soulagement. Maintenant, les coups se succédaient avec rapidité et une douleur n'avait pas cessé qu'une autre reprenait. Dans ses efforts pour fuir cette atroce flagellation, sentant ses oreilles bourdonner, ses yeux se voiler, elle eut une contraction suprême, une des cordes qui la liait, celle qui enserrait sa main gauche, se brisa. Le corps fit un demi-tour sur lui-même et la cinglée lancée par le bourreau barra le ventre rond et poli de sa brûlante morsure. Gerda poussa un hurlement lugubre !

Houg recommença.



Texte intégral avec sa couverture illustrée en format PDF en vente chez Eros-Thanatos